Novembre 1918 Novembre 1918
Novembre 1918
Novembre 1918
 / 

Novembre 1918 (4 tomes)

À propos

Récit des derniers jours de la présence allemande en Alsace-Lorraine, Bourgeois et soldats installe le roman au milieu de l'agitation, soldats révoltés et population civile mêlés : officiers provisoirement détrônés et bourgeoisie locale en spectatrice ricanante ; amours qui se font et se défont; petits trafics, chapardages, et enfin les drapeaux tricolores cousus à la va-vite.
Les deuxième et troisième tomes de Novembre 1918, écrits de début 1939 à mi-1940, Peuple trahi et Retour du front avaient été conçus comme un seul volume : où l'on découvre le Berlin de la misère et celui des profiteurs de guerre, des bourgeois insouciants, des petites et grandes canailles. ; ce sont aussi, entremêlées, grandes et petites manoeuvres : au niveau des États, les affrontements autour du Traité de Versailles, qui décideront de l'avenir de l'Europe ; au niveau individuel, les engagements et trahisons, d'amour et de politique, prélude au dénouement sanglant du dernier tome.
Écrit en 1942 depuis un exil dont l'auteur ne peut espérer la fin tant le nazisme semble triompher, Karl et Rosa donne le dernier acte de l'évanouissement d'un espoir : que l'ordre ancien disparaisse avec la fin de la Grande Guerre. Personnages historiques et de fiction se croisent ici pour rendre le drame de l'écrasement de la révolution spartakiste, prélude funeste au siècle qui commençait.



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782748901153

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    9.5 cm

  • Poids

    2 373 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Alfred Döblin

Médecin et écrivain allemand, Alfred Döblin (1878-1957) a fait des études de médecine avant de devenir neurologue. En 1910, il est co-fondateur et collaborateur de la revue expressionniste Der Sturm, et publie dès 1913 un grand nombre de romans, des nouvelles et des essais. Obligé de quitter l'Allemagne en 1933, il s'installe d'abord en France, où il est naturalisé en 1936, puis aux États-Unis. Il revient en France en 1951, puis en Allemagne en 1957, peu avant sa mort.

empty