A Vue D'oeil

  • Emmanuel Carrère s'attache aux destins de Saint Paul et Saint Luc pour raconter les débuts du christianisme, et comment une coterie juive est devenue une religion qui a conquis le monde. Il double cette fresque épique d'une méditation sur la nature du christianisme actuel, et d'une dose d'autofiction en revenant sur ses années de jeunesse durant lesquelles il fut un catholique fervent, avant de perdre la foi.

    Ample et intime, drôle et grave, mouvementé et intérieur, érudit et trivial, un roman d'une maîtrise et d'une singularité remarquables.

  • ... À quelques mois d'intervalle, la vie m'a rendu témoin des deux événements qui me font le plus peur au monde : la mort d'un enfant pour ses parents, et celle d'une jeune femme pour ses enfants et son mari. Quelqu'un m'a dit alors : tu es écrivain, pourquoi n'écris-tu pas notre histoire ? C'était une commande, je l'ai acceptée... Il est question dans ce livre de vie et de mort, de maladie, d'extrême pauvreté, de justice et surtout d'amour. Tout y est vrai...

  • Limonov

    Emmanuel Carrère

    « Limonov n'est pas un personnage de fiction.
    Il existe. Je le connais. Il a été voyou en Ukraine ; idole de l'underground soviétique sous Brejnev ; clochard, puis valet de chambre d'un milliardaire à Manhattan ; écrivain branché à Paris ; soldat perdu dans les guerres des Balkans ; et maintenant, dans l'immense bordel de l'après-communisme en Russie, vieux chef charismatique d'un parti de jeunes desperados. Lui-même se voit comme un héros, on peut le considérer comme un salaud : je suspends pour ma part mon jugement.
    C'est une vie dangereuse, ambiguë : un vrai roman d'aventures. C'est aussi, je crois, une vie qui raconte quelque chose. Pas seulement sur lui, Limonov, pas seulement sur la Russie, mais sur notre histoire à tous depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale. »

empty